ART SINGULIER à BANNE

Publié le par Rosecelavi

image-copie-5.jpg

Publié dans ARTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
pendant mon anniversaire ....code 030
Répondre
R
Oh Périph quelle bonne surprise... Moi c'est la semaine prochaine mon anniv.... J'aurais.... non je ne le dis pas
K
une bien belle affiche...
Répondre
R
ça donn envie d'y aller hein mon Koulou ?
E
je crois que ,de toute façon ,toute création qui ne relève pas d'un préambule, je dirai plutot commercial qu'industriel, relève de la clandestinité ,du camp retranché dans nos têtes que l'on délivre peu à peu.....rien ne pourra jamais empêcher cet acte nécessaire ..... seul son manque de médiatisation risque effectivement d'en pâtir...... ce qui n'est pas forcément pire que sa récupération par Pinault.....dans le confort de musées  contemporains privés  souvent  trop verbeux.....Ed
Répondre
R
C'est bien ce que je répondais à Dominique Boudou, je ne dois pas bien comprendre cette idée de clandestinité nécessaire à la création.
D
L'Art ne s'est jamais autant exprimé, même à bas bruit. C'est rassurant. Mais ce sera de plus en plus difficile. Il faudra peut-être que les arts et les lettres deviennent clandestins, loin des circuits industriels, pour une liberté totale.
Répondre
R
La clandestinité rendrait l'art libre ? J'ai dû mal à adhérer à cette idée. Clandestin, il serait, de plus, pas à la portée de tous, mais resterait confidentiel, uniquement réservé aux avertis, aux "complices"... Non décidément, je ne comprends pas ce désir de cacher l'art, de ne pas l'exposer...