QUOTAS IMMONDES : DES CHIFFRES ET DES HOMMES !

Publié le par Rosecelavi

L'HORREUR EST HUMAINE

Selon notre Président Sarkozy, élu démocratiquement, les reconduites à la frontières ne sont pas suffisantes, et,
si ça continue comme ça, les immondes quotas fixés ne seront pas respectés  !

C'est 25 000 "reconduites à la frontières" comme ils disent  pudiquement qui étaient prévues pour 2007. En juillet le compteur, scrupuleusement surveillé, n'affichait que 11 000, de quoi énerver Sarkozy qui ne veut pas décevoir les électeurs xénophobes chapardés (entre autres) au F. HAINE



Hortefeux fait pourtant ce qu'il peut, mais les Bulgares et les Roumains ne sont plus expulsables depuis leur entrée dans l'union européenne, or, ils représentaient à eux seuls 20 à 30 % des expulsions.

"Font chier ces Roms pouvaient pas rester hors de l'europe ? Avant, avec eux, c'était bien,  t'en attrapais  un, t'avais toute une grappe qui se présentait naïvement au tribunal, que tu pouvais cueillir tranquillement. Mais en plus, certains revenaient quelques mois plus tard, tu pouvais de nouveau les expulser, et ainsi de suite, avec eux c'était trop facile de faire du chiffre...

Mais maintenant comment veux-tu que je respecte les objectifs fixés ... Hein, dis-moi ?"

Sarkozy n'a rien voulu entendre, il ne reverra pas ses quotas à la baisse, Hortefeux s'est fait sermoner, il a, lui même, sermoné des Préfets, qui eux mêmes ont sermoné les maires...

Certains d'entre eux répondent, par une lettre ouverte, au Ministre chargé des expulsions....


sarkozyjamaispresidentmq1-2.jpg

Lettre ouverte au Ministre de l¹Immigration, de l'intégration, de l'identité
nationale et du codéveloppement

 
« Nous ne sommes pas à vos ordres »
 
                  
Monsieur le Ministre,
     
Vous rappelez actuellement à l¹ordre les Préfets des départements dont « les
résultats doivent être améliorés en termes de reconduites à la frontière ».
Certains Préfets ont d¹ores et déjà écrit aux Maires pour les « mettre en
garde » contre toutes les initiatives de solidarité avec les sans papiers,
comme les parrainages, qu¹ils pourraient soutenir sur le territoire de leur
commune.
 
Nous, Maires de Bagneux, Chaville, Clamart, Clichy-la-Garenne,
Gennevilliers, Fontenay-aux-Roses, Nanterre, Malakoff, rappelons que nous
menons des actes citoyens pour protéger les habitants qui vivent,
travaillent, étudient dans nos communes.
Nous sommes les Maires de tous, quelles que soient la nationalité ou
l¹origine, et notre rôle est d¹aider chacun à trouver sa place au sein de
notre société commune : le pays des droits de l¹Homme.
 
Nous sommes indignés qu¹un Ministre enjoigne aux Préfets de menacer les
Maires de poursuites judiciaires pour les initiatives prises en faveur de la
reconnaissance de chacun.
Cela rappelle trop des méthodes employées en d¹autres temps à l¹égard des
Maires et des Préfets.
 
Votre vision obsessionnelle du chiffre en matière de politique d¹immigration
est d¹autant plus condamnable que ce sont des êtres humains qui sont en jeu,
alors même que vous n¹éprouvez pas la même exigence vis à vis d¹objectifs
chiffrés fixés par la loi ­pensons à la loi SRU- pour permettre le droit au
logement !
 
Nous appelons tous les élus locaux à réagir avec détermination face à cette
tentative de mise au pas et à nous rejoindre dans l¹affirmation des libertés
et des valeurs démocratiques de notre République.
 
                  
Marie Hélène AMIABLE
Maire de Bagneux
Députée des Hauts-de SeineJacques BOURGOIN
Maire de Gennevilliers
Conseiller général des Hauts-de-SeinePascal BUCHET
Maire de Fontenay-aux-Roses
Conseiller général des Hauts-de-SeineGilles CATOIRE
Maire de Clichy-la-Garenne
Conseiller général des Hauts-de-Seine
 Patrick JARRY
Maire de NanterrePhilippe KALTENBACH
Maire de Clamart
Conseiller régional d¹Ile-de-France
Jean LEVAIN
Maire de Chaville
Conseiller général des Hauts-de-SeineCatherine MARGATE
Maire de Malakoff
Conseiller général des Hauts-de-Seine

Non mais...

Publié dans RESISTANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
salut dear Rose ! dis moi je signe où ???l'oberschtroumpführer à talonnettes commence sérieusement et pompeusement à me suinter grave, il est omniprésent presse, mails, médias, libraires, même dans le moindre supermerdico ça me gave grave ,culture unique culte unique de sa personne, je le trouvais déjà oppressant de par sa simple présence mais là ! il a une fois de plus dépassé la mesure ! cette obsession sans limite de la politique du chiffre et des quotas peu respectueux à 'respecter' quand il s'agit d'êtres humains m'écoeure ! bizz dear Roseton Lolo
Répondre
R
Je sais mon Lolo, ça énerve.. Mais y'a des gens qui résistent : comme cette assistante sociale qui a refusé de donner des noms de sans papier, malgré les menaces de poursuite pouvant se conclure par 5 ans de prison, comme ses inspecteurs et contrôleurs du travail qui refusent d'être instrumenter pour coincer les sans papiers... et sûrement plein d'autres qu'on ne connaît pas, mais ne marche pas dans la combine ...